Ferrari 500 Superfast

Vendu
CarrosserieCoupé
TransmissionManuel
Kilométrage10 km
Année1964
TVA / MargeMarge
  • Just 36 examples built
  • Bespoke made for Lord James Hanson in Verde Scuro over black leather interior
  • Extensively documented with original documents (including order and purchase invoices)
  • Ferrari Classische certification
  • Researched by Ferrari historian Marcel Massini
Price on request

Import & Export

Nous pouvons vous aider dans les voitures achetées aux États-Unis et organiser le transport. Nous nous occuperons de tous les papiers nécessaires. S'il vous plait, contactez nous pour plus d'informations.

Présent avec la voiture :
– Facture de vente originale
– Inscriptions préalables
– Documents ACI
– Factures de prestations
– Rapport Marcel Massini
- Certification Classique
– Boîte à outils rare et inutilisée

A propos de cette voiture :
Le modèle phare de Ferrari : une voiture de grand tourisme aux performances, au prestige et au style inégalés
Le 11e de seulement 36 exemplaires construits ; remarquable pour sa transmission d'usine à cinq vitesses, que l'on trouve généralement sur les voitures ultérieures
Construit expressément pour le célèbre homme d'affaires Lord James Hanson, fini dans la teinte exclusive de Verde Scuro
Bénéficiant de soins méticuleux de la part de ses quelques propriétaires, dont une propriété de 36 ans par un seigneur britannique
Présenté au Concours d'élégance d'Amelia Island, au Cavallino Classic, au Concorso d'Eleganza Villa d'Este et à d'autres événements majeurs dans le monde entier
Présenté dans les magazines Cavallino et Forza
Documenté avec la facture de vente originale et les détails de la commande, les enregistrements préalables, les papiers ACI, les factures de service, l'historique de Marcel Massini et la certification Ferrari Classiche
La très rare boîte à outils d'origine (inutilisée) est toujours avec la voiture
Seulement 20.300 XNUMX milles du neuf

Ferrari Superfast 500 longue lecture :
Présent à l'origine sur des prototypes de voitures et des concepts de design, le nom « Superfast » de Ferrari a été officiellement adopté pour un modèle de production avec le lancement de la 500 Superfast. Représentant le summum du modèle estimé 400 Superamerica de Ferrari, elle a été méticuleusement conçue comme une voiture de grand tourisme somptueuse et exclusive dès sa création. Équipée d'un moteur Tipo 4,963 V-208 de 12 500 cmXNUMX et dotée d'une carrosserie élégante et aérodynamique, la XNUMX Superfast visait à surpasser son nom évocateur.

Habillée d'une évolution de la carrosserie du coupé Aerodinamico de Pininfarina, présentant un dossier arrière incliné distinctif et une vitre arrière expansive, la 500 Superfast a fait ses débuts au Salon de Genève de 1964. Les caractéristiques opulentes comprenaient un intérieur en cuir luxueux et un tableau de bord orné d'accents en teck. En tant que dernier ajout à la célèbre gamme de véhicules de grand tourisme phares de Ferrari, la 500 Superfast est devenue le choix préféré des sommités de la jet-set comme l'Aga Khan, Barbara Hutton, le Shah d'Iran et Peter Sellers.

Seules 24 unités ont été initialement fabriquées avant qu'une deuxième série de 12 voitures ne subisse des améliorations esthétiques et mécaniques, aboutissant à une production totale de 36 exemplaires à la fin de 1966. Vantant la rareté et les performances inégalées des voitures de route grâce à son formidable moteur de 395 litres développant 4.9 chevaux. , la 500 Superfast était l'incarnation ultime de la série phare Superamerica de Ferrari. Aujourd'hui, ces voitures très convoitées trouvent leur place dans les collections les plus exclusives et les plus appréciées au monde.

Cette 500 Superfast spécifique, portant le numéro de châssis 6043 SF, possède un attrait particulier. Lord James Edward Hanson, le célèbre magnat des affaires britannique, l'a commandé en mai 1964. Une personnalité notable qui courtisait à la fois Joan Collins et Audrey Hepburn, Lord Hanson, qui aurait été un ami de Sergio Pininfarina, a envisagé d'acheter une 400 Superamerica mais s'est tourné vers la nouvelle 500 Superfast lorsqu'il a trouvé le premier indisponible.

Après avoir assisté au Salon de Genève où la 500 Superfast a été dévoilée, Lord Hanson a été dûment impressionné et a pris des notes manuscrites détaillées sur le dossier d'informations Pininfarina pour la voiture, maintenant versé au dossier.

Selon les recherches de l'autorité de la marque Marcel Massini, cette Superfast est le 11ème exemplaire construit, achevé par Pininfarina en mars 1965. Ornée de couleurs Verde Scuro sur un intérieur en cuir Nero Franzi, la voiture présentait des éléments distinctifs tels que des conduits d'air triples et des clignotants circulaires Carello. et conduite à gauche, reflétant l'intention de Lord Hanson d'utiliser la voiture pour des tournées continentales. Notamment, la 6043 était équipée dès le départ d'une transmission à cinq vitesses, une différence par rapport à la boîte de vitesses à quatre vitesses typique de la série initiale de 24 500 Superfast.

Le propriétaire a également demandé des équipements sur mesure, notamment un siège passager plus long et plus bas, des ceintures de sécurité, un positionnement spécial pour le cendrier et les commutateurs de vitres, une radio Blaupunkt Köln avec antenne électrique, un repose-pieds passager et une housse de siège rembourrée, ainsi que le retrait des deux petits bac à colis entre les sièges et le badge Superfast arrière.

Reflétant le statut aisé de Lord Hanson, la facture de sa nouvelle Ferrari s'élevait à plus de 12,000,000 20,000 1965 de lires, soit environ 29 1965 dollars, soit plus du double du prix d'une Rolls-Royce neuve, ce qui en faisait la voiture la plus chère proposée par un constructeur à l'époque. Après la délivrance d'un certificat d'origine en avril XNUMX, cette Superfast fut immatriculée à Modène au nom de Lord Hanson, et un bon de livraison d'usine daté du XNUMX mai XNUMX fut signé par Enzo Ferrari lui-même.

Selon le rapport historique de Marcel Massini, les dossiers d'entretien de Ferrari Assistenza Clienti à Modène indiquent trois cas d'entretien supervisé par l'usine en juin 1966, juillet 1967 et octobre 1971. Lors du dernier entretien, la voiture avait parcouru 7,710 1972 milles. Jusqu'en XNUMX, la Ferrari est restée en Italie pour l'usage de Lord Hanson, période pendant laquelle elle a été principalement stockée dans les installations de Pininfarina à Turin.

En 1972, la Superfast 6043 a été importée en Grande-Bretagne, mais, en raison du programme de voyages d'affaires exigeant de Lord Hanson, la Ferrari a été peu utilisée au cours des années suivantes. Lorsqu'il a finalement proposé à la vente la voiture bien entretenue fin 2000, après 36 ans de possession, le compteur kilométrique n'affichait que 12,288 XNUMX miles.

En décembre 2000, Lord Hanson vend la Superfast à Edgar Schermerhorn, un collectionneur basé aux Pays-Bas, qui expose la voiture lors de divers événements. En 2001, la Ferrari remporte le Best of Show au Concours Paleis Het Loo et participe à des expositions prestigieuses, dont le Concours d'Élégance Louis Vuitton à Paris. Sous la propriété de M. Schermerhorn, la 6043 a également remporté des victoires au Concours européen d'élégance au château de Schwetzingen près de Heidelberg, en Allemagne, en juillet 2002, et au Galopprennbahn près de Düsseldorf deux ans plus tard. La voiture figurait dans le livre Collecting Ferrari de Keith Martin de 2004, ainsi que dans le numéro de juin/juillet 2005 du magazine Cavallino et dans le magazine allemand Ferrari World en décembre 2005.

En mai 2009, M. Schermerhorn a vendu la Ferrari lors de la vente Leggenda e Passione de RM à Maranello à un autre collectionneur de Ferrari, Martin Gruss, un passionné très exigeant de belles voitures de sport européennes anciennes. Pendant que M. Gruss en était propriétaire, la voiture a fait l'objet d'un entretien méticuleux par Paul Russell & Co. De plus, la climatisation spécialement conçue et installée par Paul Russell et la direction assistée électrique ont été introduites, améliorant ainsi le confort de tourisme de la voiture. Tous les composants d'origine remplacés lors du processus de mise à niveau ont été conservés et accompagneront la voiture.

Présenté au Cavallino Classic en janvier 2010, le Superfast a fait l'objet d'un article de fond dans le numéro de février 2010 de Forza. Par la suite, la voiture a été présentée au Concours d'élégance d'Amelia Island 2010 avant de se rendre en Europe pour être exposée au prestigieux Concorso d'Eleganza Villa d'Este sur le lac de Côme en avril 2010. Le propriétaire a ensuite profité d'un bref tour de Monaco. avant de restituer la voiture aux États-Unis.

En septembre 2011, la 6043 a été expédiée à Marcel Massini en Suisse pour préparation avant d'être transportée au siège de Ferrari, participant à l'Italia Classica, un voyage aller-retour sponsorisé par l'usine de Maranello à Venise. Sept mois plus tard, la Ferrari participait à la Louis Vuitton Classic Serenissima Run 2012.

Continuant à démontrer les bénéfices des soins attentifs apportés par très peu de passionnés dévoués au cours de sa vie, cette rare et exquise 500 Superfast conserve les caractéristiques sur mesure avec lesquelles elle a quitté Maranello, obtenant la certification Ferrari Classiche en 2009.

Parfois, il y a une voiture qui, par son aura et sa sonorité, rappelle sans effort l'époque d'Enzo Ferrari, une époque d'élégance, de glamour et de voyages continentaux insouciants. Il faut un type de véhicule spécial pour vous transporter à cette époque révolue ; aucune supercar moderne n'est à la hauteur, même si elle est peinte en Verde Scuro.

500 Superfast 6043 est l’une de ces machines. Au contraire, il est devenu plus attrayant et exclusif que dans les années qui ont suivi la livraison initiale de Lord Hanson ; il rehaussera grandement la prochaine collection qu’il rejoindra.

Vous pourriez également être intéressé par…