Ferrari 512 TR

Nouveautés
CarrosserieCoupé
TransmissionManuelle
Kilométrage58900 km
Année1993
TVA / MargeMarge
  • Highly original and well maintained example
  • In EU-livery (Italy) executed
  • Finished in "Rosso Corsa" over black leather
  • Includes manual-leather pouch with the booklets
  • One of just 2261 examples built
  • Three owners from new (documented)
  • Remained in a private-collection for the last 10 years
199.500,-

Import & Export

Nous pouvons vous aider dans les voitures achetées aux États-Unis et organiser le transport. Nous nous occuperons de tous les papiers nécessaires. S'il vous plait, contactez nous pour plus d'informations.

En 1984, a fait sensation avec la Testarossa au Mondial de l'Automobile de Paris. Avec un immense intérêt autour du stand Ferrari, le public a regardé avec impatience le dernier modèle Ferrari. Nous pensons que Lamborghini a lancé la tendance des supercars dans les années 1960 avec la Miura. Cependant, beaucoup conviendraient que dans les années 1980, outre quelques Lamborghini légendaires, Ferrari a presque redéfini la supercar avec la Testarossa. Ce n’est pas une surprise que ce modèle soit un succès pour la marque italienne.

La Testarossa avait trois versions principales, la dernière étant apparue en 1991. Les toutes premières Testarossa ne comportaient qu'un seul rétroviseur extérieur, ce qui leur a valu le surnom de « Monospecchio ». Mais revenons à 1991. Ferrari a changé le nom en 512 TR, faisant allusion au fantastique moteur douze cylindres de 5 litres. En quatre années de production, seules 2,261 512 unités de la XNUMX TR ont été construites. Cette troisième série se présente comme une superbe évolution de la Testarossa, offrant des performances améliorées, une meilleure maniabilité et un ensemble plus moderne et parfaitement dans l'air du temps.

Les ingénieurs de Ferrari ont travaillé dur pour augmenter la puissance du moteur pour cette troisième version. Ils y sont parvenus en augmentant le taux de compression, en installant des soupapes plus grandes et en apportant de nombreuses autres modifications, notamment des arbres à cames modifiés. Au total, la 512 TR en spécification européenne développait une puissance impressionnante de 428 chevaux.

Un sous-châssis arrière monobloc permettait de monter le moteur plus bas dans le châssis. Cela a considérablement amélioré la répartition du poids, tandis que la suspension révisée a contribué à une meilleure maniabilité. Ferrari a également modifié la carrosserie de la 512 TR. La Testarossa présentait ici et là des bords anguleux, qui disparurent dans la troisième version. Nous voyons également des allusions à la Ferrari 348. Dans l'ensemble, la 512 TR se présente comme une Ferrari moderne des années 90, avec des caractéristiques claires de l'emblématique Testarossa des années 80. Le meilleur des deux mondes? Le choix t'appartient.

La 512 TR à Gallery Aaldering a été livrée le 19 avril 1993 par le célèbre concessionnaire Ferrari Crepaldi Auto Milan dans la combinaison de couleurs classique Rosso Corsa avec un intérieur en cuir noir. Cela en fait une voiture livrée en Europe. Ceci est un exemple entièrement documenté. Il est important de mentionner que tous les livrets Ferrari d'origine sont présents, y compris l'étui en cuir d'origine, et qu'un récent entretien approfondi a été effectué par un spécialiste Ferrari néerlandais, comprenant le remplacement de la courroie de distribution, de la pompe à carburant et un entretien. Plusieurs photos de cet entretien sont disponibles.

Avec seulement 58,000 9,000 kilomètres, cette Ferrari n'a pas connu beaucoup d'action, et l'entretien a toujours été effectué par les concessionnaires officiels Ferrari. Le premier propriétaire a fait réaliser la première révision à XNUMX XNUMX km par Ferrari Ch. Pozzi à Paris. Outre le carnet d'entretien officiel et tamponné, on y trouve également plusieurs factures de travaux effectués au fil des années.

Au total, cette Ferrari n'a eu que trois propriétaires. Le premier propriétaire a conservé la 512 TR jusqu'en 2005, et le troisième propriétaire a acquis cette belle Ferrari en 2015. Depuis dix ans, cette Ferrari se trouve dans une collection privée, où elle a été parfaitement entretenue.
La peinture de cette Ferrari est dans un état époustouflant et très originale. Avec des vitres pratiquement impeccables, une carrosserie très propre et une belle peinture, l’apparence générale est fantastique. Les jantes en alliage sont également en très bon état et équipées de pneus de taille correcte, renforçant encore l'aspect authentique de cet exemplaire. Le dessous de la Ferrari est également dans un état impeccable.

L'intérieur offre une délicieuse combinaison d'influences des années 80 et 90. La sellerie en cuir noir est quasiment impeccable compte tenu de son âge et est en très bon état. Chaque détail, de la sellerie à l'instrumentation, en passant par la console centrale et le magnifique volant, est en excellent état et fait une impression époustouflante. Le design épuré du tableau de bord et les jauges typiques orange-rouge vous transportent immédiatement dans une autre époque. Le « pommeau » noir caractéristique et le long levier de vitesses en acier, qui disparaît dans le schéma de changement de vitesse typique de Ferrari, complètent l'expérience de conduite. Cette 512 TR ne présente pratiquement aucune usure à laquelle on s’attendrait normalement après plus de 30 ans.

Avec seulement 1 exemplaire sur 2261 construits, c'est vraiment une rareté. Nous aimerions en voir davantage dans cet état.

Êtes-vous intéressé par cette fantastique Ferrari 512 TR ? Contactez-nous aujourd'hui. Nous sommes heureux de vous assister. Vous êtes les bienvenus à Gallery Aaldering à Brummen. Bien entendu, l’exportation de nos véhicules dans le monde entier est possible. Merci de vous renseigner sur les conditions.

Vous pourriez également être intéressé par…